Le POW Camp de Sagan
Le Dulag Kunau et Le Stalag VIII C
Le Stalag VIII E Neuhammer
Le Stalag Luft III
Photos
Contact
Liens
Le Stalag Luft III
Stalag Luft III à Zagan 1942 —1945

Le Stalag Luft III — un camp dc prisonniers de guerre pour les pilotes- s’est établi à côté de Zagan et il relevait exclusivement dc la Luftwaffe. Il a trouvé sa place dans cet ensemble terrible en mai 1942, à l’est du Stalag VIII C. Avec les Anglais et les Américains, dés juin 1942, il y avait beaucoup d’autres nationalités: Français, Belges, Canadiens, Hollandais, Grecs, Norvégiens, Lituaniens, Slovaques, Tchéques, Polonais, les pilotes de la Nouvelle-Zélande et de la République d’Afrique du Sud.

En 1944 il y avaient 10 494 hommes.

Les tentatives de fiites étaient nombreuses, et la fuite la plus connue a lieu pendant la nuit le 24 mars 1944. Cette fuite était organisée par le Comité "X" créé au printemps 1943 et qui a été commandé par le commandant Roger Bushell.


Par un tunnel sous terrain qui avait 111 m de longueur et 10 m de profondeur, 76 pilotes courageux ont réussi à sortir du camp. Les Allemands ont traqué les soldats sur tout le territoire. Résultat: trois pilotes ont échappé aux mains des Nazis, les autres ont été saisis et puis, en vertu de l’ordre d’Hitler "Sagan Befehl", 50 d’entre eux ont été fusillés.



En 1947 18 auteurs du crime - exécuteurs de l’ordre d’Hitler - ont répondu devant le Tribunal Militaire d’Angleterre Hamburg.

On a condamné 14 accusés à la peine capitale (finalement on a tué 13 accusés) et on a condamné 4 accusés à la peine de la prison.

Les fuites de ce camp ont été le sujet de films nombreux. Le film le plus connu est le film américain sous le titre "La Grande Evasion" tourné en les années 60 avec les grands acteurs: Steve McQueen et Charles Bronson.

Sur cette terre où étaient drcssées les baraques du Stalag VIII C, en 1971 on a établi le Musée de Martyrologie des Prisonniers de Guerre Alliés. Il possède une documentation, des photos, des objets d’exposition qui montrent le martyre des prisonniers de guerre. Nous invitons tous à visiter notre Musée.

Le Tunnel „DICK”

Le comité X a été formé en mars 1943 dans le secteur du nord du Stalag Luft III à Zagan. Major Roger J. Bushell a été nommé à la tête de ce comité.
La mission du comité était la préparation et la réalisation de l’évasion de masse de deux cents prisonniers.
Le projet prévoyait de creuser simultanément trois tunnels. Ces tunnels ont été appelé “Harry”, “Tom” et “Dick”. La tâche la plus difficile et importante étaient d’imaginer et de réaliser cette masse de travail sans éveiller des doutes chez les allemands.
L’entrée du tunnel “Harry” se trouvait sous le poêle de la baraque 104, il était percé en direction du nord.
L’entrée du tunnel “Tom” se situait dans la baraque 123 sous le socle de la cheminée. L’entrée du tunnel “Dick” se trouvait dans le tabouret des eaux usées de la baraque 122.
Ces deux derniers (“Tom” et “Dick”) devaient être construits en direction de l’ouest.
Les trois tunnels étaient de construction identique.
Une fois traversée la couche de béton et de briques, ils ont creusé à la verticale jusqu’à huit à neuf mètres en évacuant une quantité énorme de sable jaune.
“Tom” a été découvert et détruit par les allemands. “Harry” a servi à “La Grande Evasion”, en mars 1944.
La percée du tunnel „Dick” a été arrêté à cause d’une présence accrue des allemands dans son secteur mais il a servi de zone de dépôt pour le sable jaune provenant du tunnel « Harry ». Il n’a pas été découvert par les allemands.

 

Les caractéristiques du tunnel “Dick”:

La date de commencement des travaux 11.04.1943
L’entréela baraque 122 – par le tabouret des eaux usées
La profondeur 8 mètres
La longueur18 mètres
Le nombre de planches récupérées des lits et du plancher 500
Le nombre de lits démontés et transformés en planche 10
La longueur de cable d’alimentation électrique 31 mètres
Le nombre de clous 120
Le nombre de boîtes de conserve utilisées pour créer un réseau d’alimentation en air 150
La longueur de corde 18 mètres
La quantité de sable évacuée du tunnel 30 tonnes (dispersée par les prisonniers appelés "pingouins")

 

En été 2004, des fouilles financées par les anglais ont permis la découverte de nombreux objets de cette période. Ils ont d’abord été présentés à Londres au musée IMPERIAL WAR MUSEUM ; A présent ils se trouvent à Zagan.

 

Texte : Jacek Jakubiak

Traduction : Kinga Komar

Romualdas Marcinkus, le "Capitaine Ouragan"- Gilles Dutertre

Romualdas Marcinkus (22 Juillet 1907 – 29 Mars 1944) était un pilote lituanien qui a eu un destin exceptionnel, mais destin qui s’est achevé tragiquement il y a exactement 63 ans sous les balles d’un peloton d’exécution allemand. Initialement, Romualdas Marcinkus a été joueur puis entraineur de football. Mais il se fait surtout connaitre en effectuant un tour d’Europe en avion en 1934 avec cinq autres pilotes : Jonas Liorentas, Antanas Gustaitis, Juozas Namikas, Jonas Mikënas et Kazys Rimkevièius. Partant de Kaunas, alors capitale provisoire de la Lituanie (Vilnius étant occupée par les Polonais), leur parcours aérien passa par les principales villes européennes, notamment Stockholm, Londres, Paris, Rome, Vienne, Bucarest, Kiev et Moscou. A Rome, ils furent accueillis par Mussolini en personne. Au déclenchement de la seconde guerre mondiale, Romualdas Marcinkus, Capitaine depuis 1936, sert en 1940 dans l’Armée de l’Air française, puis dans la RAF britannique. Le 12 Mars 1942, son avion, un Hawker Hurricane, est abattu au dessus de la Manche alors qu’il participe à la poursuite du croiseur allemand Scharnhorst. Il est capturé par les Allemands et envoyé au Stalag Luft III. Le Stalag Luft III, c’est ce camp de prisonniers à Sagan (aujourd’hui Zagan en Haute-Silésie polonaise) qui a été rendu célébre par le film « La Grande Evasion » de John Sturges en 1963. Réservé aux prisonniers de guerre de l’Armée de l’Air, ceux-ci ont entrepris la construction de trois tunnel, dont un, « Harry », a été utilisé pour une évasion massive (76 ou 87 prisonniers selon les sources) dans la nuit du 24 au 25 Mars 1944. L’évasion ne sera toutefois heureuse que pour trois prisonniers. Marcinkus sera repris près de Danzig (Gdansk) avec 3 autres évadés. Rendu fou furieux par cette évasion massive, Hitler exigea que tous les prisonniers repris soient exécutés. Goering arriva à le faire transiger sur 50 exécutions. Romualdas Marcinkus sera fusillé le 29 Mars 1944 et son corps incinéré par la Gestapo. En 2001, l’Ambassadeur de Grande-Bretagne à Vilnius remettra à la famille de Romualdas Marcinkus la Croix de Guerre, pendant qu’une patrouille de jets Harriers lui rendait les honneurs en survolant la cérémonie. La vie de Romualdas Marcinkus a fait l’objet d’un livre et d’un reportage en 2004, « Uraganos kapitonas » (Le Capitaine ouragan) livre écrit et reportage produit par Graþina Sviderskytë. Ce reporter et producteur de documentaires, elle-même pilote, a reçu en 2001 le CNN Best Reporter Award pour un autre film sur l’aviation, « Skrydis po tiltu » (Vol sous le pont) avec le pilote lituanien Jurgis Kairys.

 

Traduction : Anna Golaszewska